COVID-19 : digixo continue d'assurer la livraison des commandes à votre domicile ---> Plus d'informations

TOUT SAVOIR SUR L'ACTUALITÉ PHOTO ET VIDÉO

Adopter les hybrides Canon EOS R, ou rester fidèle aux reflex EOS ?

On sent que le lancement des hybrides EOS R5 et R6 a été un moment historique pour Canon. Ce neuf juillet 2020, un message clair et fort a été chuchoté à l’oreille des amoureux de reflex EOS : « Allez-y ! Adoptez nos hybrides Full Frame à capteurs stabilisés (IBIS), car nous sommes prêts et nous aussi : on y croit désormais... »

La question est donc la suivante, vous les photographes : serez-vous prêt à abandonner le système de reflex EOS qui vous a donné entière satisfaction jusqu’alors ? Ceux qui ont plus de 50 ans, se souviennent peut-être de la précédente révolution : le passage aux objectifs Autofocus à partir de 1987 et qui les a « forcé » à abandonner le système d’objectif précédent : la monture Canon FD (fabriquée de 1971 à 1992).

  • Qu’est-ce qu’un appareil photo hybride, appelé également appareil sans miroir (mirrorless camera en anglais) ? Pour faire simple : c’est un appareil photo « comme avant » mais dont on a supprimé le coûteux système de prisme et de miroir qui permettait la visée optique sur les appareils reflex depuis 1959. Du coup, l’appareil sans miroir est généralement plus léger, plus compact, en principe beaucoup plus facile à utiliser et enfin beaucoup plus rapide (jusqu’à 20 im/sec pour l’EOS R6 par exemple).

  • Malheureusement ces changements technologiques impliquent aussi, le développement de nouvelles gammes d’objectifs basées sur une nouvelle monture (appelée RF chez Canon). Ce qui implique donc l’abandon des précédentes gammes conçues pour les reflex (objectifs EF chez Canon, qui ne seront plus autant développées)... Toutefois, une bague EF-RF (fournie gratuitement avec les nouveaux EOS R hybrides jusqu'à fin octobre 2020 pour les R5 et fin novembre 2020 pour les R6) permet d’adapter les anciens objectifs EF de reflex, sur les nouveaux hybrides. Ce qui fonctionne à merveille : sans ralentissement, ni dégradation d’image. Super !

  • Il existe des hybrides ayant différentes tailles de capteurs : et chaque taille de capteur implique des gammes d’objectifs spécifiques et (plus ou moins) incompatibles ! Il existe des hybrides à capteurs Micro 4/3 (plus petits, à coefficient 2x) chez Panasonic et Olympus. Des hybrides à capteurs APS-C (coefficient x1,6) chez Canon, Nikon, Sony, Fujifilm... Et des hybrides à capteurs Full Frame (24x36 mm) chez Canon, Nikon Sony, Panasonic, notamment. Et ce sont plutôt d’eux dont il est question dans cet article... Ah oui, il existe encore des hybrides à capteurs plus grand encore (chez Fujifilm, ou Phase One notamment). Mais on n’en parlera pas aujourd’hui, car ils sont beaucoup plus chers...

Alors, faut-il passer à l’hybride ? Ou rester en reflex sagement ? Pas facile ! Pour beaucoup de photographes, se décider entre reflex et hybride, reste une décision délicate qui suscite encore beaucoup d’interrogations... Peur d’essuyer les plâtres ? Peur de payer trop cher un appareil « trop moderne » ? Ou au contraire, peur d’acheter pas cher un reflex attirant, qui sera trop vite démodé ?  Le but de ce petit guide est de vous aider à mettre de l’ordre dans tout cela pour y voir clair...

Sans prendre parti, nous allons passer en revue toutes les problématiques : les viseurs, les avantages technologiques, le prix, la revente de votre matériel, la diversité des objectifs... Et même cette question de fond : pourquoi faudrait-il systématiquement adopter de nouvelles technologies ?

Précisons que ce Guide a été rédigé par un utilisateur de reflex depuis toujours... Qui après une « longue résistance » a finalement adopté un système hybride Full Frame. Sans toutefois revendre la totalité de son équipement reflex, auquel il reste attaché viscéralement. Et un peu sentimentalement aussi... En photo, le sentiment ça compte aussi, non ?

Le Canon EOS R6 est le nouvel hybride Full Frame de Canon destiné aux experts. Son ergonomie reprend et améliore celle des reflex de la marque, ce qui facilitera la transition... Avec sa molette arrière, sa roue codeuse et la molette avant, vous disposez de trois molettes de contrôle. Sans oublier la bague qui cercle les objectifs RF : un bonheur... Pour autant, cet EOS R6 reste très facile à prendre en main en Mode P, ou Mode 100% Auto. Grâce notamment à l’Autofocus Dual Pixel qui dispose d’un suivi des visages et des yeux, très efficace. La facilité et l’ergonomie restent un des points fort de Canon.

Passer à l’hybride, va-t-il coûter plus cher ? Les conseilleurs ne sont pas les payeurs... Il est vrai que selon les gammes, les hybrides reviennent encore (un peu) plus cher que les reflex... Mais ils en offrent aussi « davantage ». Serez-vous prêt à payer « un peu plus », pour photographier « un peu mieux » ?

  • Restez au reflex : le temps de bonnes affaires ! - Leur prix va baisser dans les mois à venir (merci aux acheteurs d’hybrides). C’est donc le moment pour s’équiper en reflex et en objectifs de rêve ! Vous allez enfin accéder à ces « cailloux » à grande ouverture que seuls les professionnels pouvaient s’offrir... Votre heure est arrivée, car les boutiques vont se « débarrasser » de stocks d’objectifs neufs, à prix très doux. Si vous aimez la très haute résolution, vous aurez le choix entre l’EOS 5D MkIV (30 Mpix) et l’EOS 5Ds (50 Mpix). Ou même en APS-C : un modèle récent : l’EOS 90D (30 Mpix)... Soyez malins, préférez un reflex et guettez les « très » bonnes affaires !

  • Passez aux hybrides EOS R, plus chers mais plus efficaces - Ceux qui y sont passé ne regrettent le petit surcout, qui vaut le coup. Ils profitent d’un Autofocus phénoménal : le suivi des visages et des yeux démode les anciennes pratiques... Dépassé, le Focus & Recompose ! Sans oublier les capteurs stabilisés des EOS R5 et R6 : jusqu’à 8 vitesses de gagnées. L’obturateur électronique silencieux (jusqu’à 20 im/sec)... Mais attention si vous aimez la haute résolution : il faudra choisir entre le premier EOS R (30 Mpix) et l’EOS R5 (45 Mpix) plus coûteux ! Car le séduisant EOS R6 ne propose que 20 Mpix (ce qui suffira à imprimer jusqu’en A2). Soyez moderne : préférez un hybride !

Ci dessous, une sélection d'appareils photo hybride Canon

Appareil photo Hybride à objectifs interchangeables Canon EOS R Boitier nu + bague d'adaptation
Canon EOS R Boitier nu + bague d'adaptation
1999 € TTC
Appareil photo Hybride à objectifs interchangeables Canon EOS R6 Boitier nu
Canon EOS R6 Boitier nu * Nouveauté *
2699 € TTC
Appareil photo Hybride à objectifs interchangeables Canon EOS R + 24-105mm f/4 + bague d'adaptation
Canon EOS R + 24-105mm f/4 + bague d'adaptation
2949 € TTC
Appareil photo Hybride à objectifs interchangeables Canon EOS R6 + 24-105mm f/4-7.1
Canon EOS R6 + 24-105mm f/4-7.1 * Nouveauté *
3059 € TTC
Appareil photo Hybride à objectifs interchangeables Canon EOS R5 Boitier nu
Canon EOS R5 Boitier nu * Nouveauté *
4499 € TTC

L’Autofocus des reflex est-il dépassé ? - Cela dépendra en fait de votre niveau d’utilisation... Un utilisateur expert saura faire des choses tout à fait rapides et efficaces grâce à l’autofocus des reflex récents... Mais trop peu d’utilisateurs prennent vraiment le temps d’apprendre à les exploiter correctement : car il faut vraiment lire leur Mode d’emploi ! Par contre l’autofocus des hybrides EOS R est beaucoup plus facile à utiliser par toutes et tous... Et dans certains cas : beaucoup plus efficace, notamment en portraits, et en vidéo...

  • Restez au reflex : formez-vous - Si vous vous accrochez, vous serez capables d’utiliser l’AF classique à détection de phase d’un Reflex. Relevez ce défi est formateur, c’est un peu comme apprendre à conduire une voiture à une boite manuelle (c’est au moins aussi compliqué mais pas dangereux)... Précisons toutefois qu’en visée par l’écran : les reflex récents disposent d’un AF Dual Pixel, quasi équivalent à celui des hybrides EOS R. Courage : apprenez à maitriser un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R : et faites enfin des photos nettes  - L’arrivée de la reconnaissance des visages et du Suivi de l’œil des personnes et des animaux (oiseaux, chats et chiens sur les EOS R5 et R6) : oui indiscutablement tout cela va vous changer la vie ! Le système Autofocus Dual Pixel est non seulement très efficace en photo, mais c’est aussi l’un des meilleurs en vidéo et l’un des plus faciles à utiliser... Donc ne vous embêtez plus : aucune hésitation préférez un hybride !

Vitesse, silence et plus encore : grâce à l’obturateur électronique - Aviez-vous imaginé que vous pourriez un jour photographier dans un silence absolu ? Et à la cadence de 20 im/sec ? Ou même filmer en 4K à 30 im/sec : pour en extraire des JPEG de 8,3 Mpix ? Les photographes animaliers, les photographes de sport ou de mariage, en ont rêvé depuis des décennies et pour eux la messe est dite : les reflex sont désormais trop bruyants, trop lents, trop lourds et définitivement dépassés ! Beaucoup adoptent avec soulagement des hybrides Full Frame ! D’autant que beaucoup d’autres fonctions innovantes sont possible grâce à l’obturateur électronique : par exemple le bracketing de Mise au Point qui fait une apparition remarquée sur les nouveaux Canon EOS R. Une fonction très facile à maitriser et bien pratique face à certaines situations difficiles...

  • Restez au reflex : n’en jetez plus ! - Rendez-vous compte que l’on n’a déjà pas le temps de trier les photos qu’on fait à 5 im/sec, alors comment faire face à des rafales à 10 ou 20 im/sec ? Et pas besoin d’AF innovant ni de braketing de Mise au Point : nos photos sont déjà bien assez nettes pour nos besoins (partages sur Facebook, ou impressions en A3). Restez calmes : préférez un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R et shootez dans un silence absolu - Non seulement il y a la vitesse hallucinante, qui permet de choisir « l’instant décisif ». Mais en plus : ce silence total grâce à l’obturateur électronique... Une chose que les utilisateurs de reflex ne connaitront jamais ; sauf à viser et déclencher via l’écran. Et dans ce cas-là mieux vaut un hybride. Soyez smart : préférez un hybride !

Les reflex sont-ils vraiment trop lourds ?- Étrangement, le poids qui était l’argument n°1 des hybrides il y a quelques années, n’est peut-être plus la préoccupation principale des photographes en 2020... De toutes façons, ceux qui se sentaient « déjà trop fatigués » pour se charger d’un reflex en 2015 : l’ont probablement déjà abandonné au profit d’un smartphone (en renonçant au passage à faire de vraies belles images de photographe). Par contre, les authentiques passionnés ne sont pas prêts à renoncer aux avantages et à l’efficacité d’un vrai matériel photo, tout en rêvant d’un équipement « un peu » plus compact. Si possible !

  • Restez au reflex : pas si lourd qu’on le dit - L’utilisateur de reflex averti saura « bien choisir » des objectifs compacts : inutile de transporter des zooms professionnels à f/2.8, préférez les zooms à f/4 et revenez aux fondamentaux... Par exemple à un 35 mm f/2 ultra compact, qui fait de très belles images. L’usage d’un « sling » permet aussi de diminuer l’impression de poids sur vos épaules : c’est bien plus confortable qu’une courroie autour du cou. Soyez malin : préférez un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R : c’est moins lourd – Les boitiers EOS R sont plus légers que les reflex... Mais tout dépendra ensuite des objectifs choisis : globalement votre équipement sera (un peu) plus léger... Ou beaucoup plus performant, pour le même poids. Par exemple un zoom RF 24-105 mm f/4 est plus performant (mais pas beaucoup plus léger), qu’un EF 24-70 mm f/4 de 2012. Il est par contre plus performant et plus léger, qu’un EF 24-105 mm f/4. Sortez léger : préférez un hybride !

Ci dessous, une sélection d'appareils photo reflex Canon

Appareil photo Reflex numérique Canon Eos 2000D Boitier nu
Canon Eos 2000D Boitier nu
319 € TTC
Appareil photo Reflex numérique Canon Eos 2000D + 18-55mm IS II
Canon Eos 2000D + 18-55mm IS II
429 € TTC
Appareil photo Reflex numérique Canon EOS 6D Mark II Boitier nu
Canon EOS 6D Mark II Boitier nu
1299 € TTC
Appareil photo Reflex numérique Canon EOS 6D Mark II + 24-105mm f/3.5-5.6 IS STM
Canon EOS 6D Mark II + 24-105mm f/3.5-5.6 IS STM
1799 € TTC
Appareil photo Reflex numérique Canon EOS 5D Mark IV Boitier nu
Canon EOS 5D Mark IV Boitier nu
2599 € TTC

Viseur optique, ou électronique ? - C’est une question assez personnelle ! Alors voici l’avis d’un utilisateur de reflex de longue date, converti aux hybrides : oui le viseur optique des reflex reste plus agréable et clair dès que l’on fait des photos dans un environnement lumineux (neige, plage, mer, pays tropicaux)... Il est aussi très économique, ce qui multiplie par trois (ou plus) l’autonomie d’un reflex par rapport à un hybride. Par contre le viseur électronique (EVF) offre certains avantages : simuler l’exposition de l’image en temps réel (c’est apprécié des débutants), personnaliser les affichages (niveau, histogramme notamment)... Profiter d’un grossissement important et d’une bonne luminosité dès que l’environnent devient sombre...

  • Restez au reflex : cadrer devrait rester un plaisir - La visée optique en temps réel reste plus naturelle et fidèle que ces « petites télévisions ridicules » qui servent de viseur aux hybrides... Vous percevez exactement la « vibration naturelle » de la lumière. Il est inutile d’attendre (ne serait-ce qu’une fraction de sec.) que l’appareil se réveille avant de jeter un œil à la scène, dans le viseur... On passe déjà assez de temps devant des écrans d’ordinateur au travail, pour préférer voir la vie « en vrai » lorsque l’on prend des photos en vacances. Visez au naturel : préférez un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R, l’affichage suivra - Contrairement aux débutants qui l’apprécient, je ne considère pas l’EVF comme un atout systématique. Mais plutôt comme une caractéristique « plus ou moins » avantageuse selon les cas, à laquelle j’ai dû me résigner. Je pousse systématiquement la luminosité des EFV à fond, car je la trouve insuffisante en plein jour. Mais j’apprécie d’autres qualités des EVF, notamment l’affichage des collimateurs Autofocus qui rend l’accroche et le suivi d’un sujet mobile, incroyablement efficace. Tolérez certaines petites contrariétés et préférez un hybride !

Que vaudront vos objectifs et votre appareil : dans 10 ou 15 ans ? - Avez-vous éventuellement réfléchi au fait que : si un reflex actuel semblent techniquement dépassé en 2020 (un peu, au moins) : il le sera totalement en 2030, lorsque vous voudrez le revendre ? Et qu’il ne vaudra peut-être plus rien du tout ?

  • Restez au reflex : pensez au présent - De toutes façons des appareils aussi bien fabriqués et performants qu’un EOS 5D Mk IV, ou qu’un EOS 5Ds (de 50 Mpix), ça se revendra toujours... En plus vous n’achetez pas pour revendre, mais pour utiliser... Un reflex à viseur optique est indémodable et intéressera toujours un « vrai photographe » qui préférera toujours viser à travers un viseur optique. Et comme il ne se fabriquera peut-être plus de reflex dans 10 ans : les meilleurs reflex actuels seront toujours très recherchés... Soyez malin : préférez un reflex (un bon) !

  • Passez aux hybrides EOS R : pensez à l’avenir - D’après Canon la monture Canon RF a été conçus pour les 25 prochaines années (au moins). Donc non seulement vous pourrez revendre votre EOS R d’occasion. Mais surtout vous revendrez vos objectifs RF facilement... Car les appareils qui sortiront au cours des 25 prochaines années pourront toujours exploiter les objectifs RF actuels. Qui ne se démoderont pas si facilement (en tous cas moins vite que les boitiers). Si vous arrêtez la photo, vous n’aurez pas perdu tout votre investissement...Soyez prévoyant : préférez un hybride !

La diversité des objectifs est-elle déterminante ? - Si vous faites partie de ces experts qui utilisent 5 ou 6 objectifs différents, alors les reflex conservent encore l’avantage... Les gammes EF et EF-S (pour APS-C) sont immenses, avec de nombreux modèles excellents, peu coûteux et légers... Sans oublier ces merveilles conçues pour les professionnels (dont les prix commencent à baisser). Les reflex profitent d’un écosystème riche qui génère un marché de l’occasion dynamique... Toutefois, combien d’années, cet avantage perdurera-t-il ? Et quels photographes sont vraiment capables de s’y retrouver, parmi des centaines de modèles âgés de 10 ou 20 ans ? Avez-vous bien réfléchi aux deux ou trois focales, qui vous seraient vraiment utiles ? Et avez-vous vérifié si elles existent déjà, pour ce nouvel hybride Full Frame dont vous rêvez ?

  • Restez au reflex : un choix hallucinant - Oui, vous aurez l’embarras du choix, il suffira de guetter les bonnes affaires... Ce petit pancake EF-S 24 mm f/2.8 (pour reflex APS-C). Ce zoom EF 24-70 mm f/4 stabilisé si pratique. Ce macro EF 100 mm f/2.8, incroyablement piqué. Ce grand angle Sigma 24 mm f/1.4 lumineux. Et les diverses versions de 70-200 mm f/4, si pratiques en voyage... Cette machine à portrait qu’est le EF 85 mm f/1.4 stabilisé. Pensez aussi aux « grand blancs » : ces téléobjectifs « pro » qui partiront à la retraite dans quelques années... Soyez créatif : préférez un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R : adoptez  l’avenir - Canon a présenté 15 objectifs en moins de deux ans d’existence du système RF : avec des objectifs très novateurs, impossible à imaginer pour des reflex... Ce n’est qu’un début et par ailleurs quelques marques commencent à proposer des objectifs compatibles (comme Samyang). Enfin n’oubliez pas que les hybrides EOS R sont fournis avec une bague d’adaptation EF/RF gratuite. Elle permet d’utiliser tous les objectifs EF ou EF-S pour reflex, sans limitation et sans ralentissement... Donc soyez moderne : préférez un hybride !

Faut-il acheter tout ce qui est nouveau ? - Le passage de la technologie reflex à l’hybride renvoi au vieux débat « des modernes, contre les anciens » qui dans l’antiquité déchirait déjà les philosophes ! Tout changement n’est pas obligatoirement bénéfique selon les uns... Mais le changement est dans la nature même de l’existence, selon les autres... Conservateur prudent, ou moderniste audacieux : décidez-vous !

  • Restez au reflex : halte à l’obsolescence programmée - Notre planète court à la destruction par notre soif de toujours mieux... Pourtant ce que nous possédons déjà, dépasse de loin nos besoins réels. Il serait temps de devenir raisonnables... Après 60 années d’évolution, les reflex sont à l’apogée de ce que les photographes pouvaient rêver de mieux. Pourquoi rêver d’encore plus ? Alors que ce type d’appareil proposent déjà des performances suffisantes. Soyez écolo : préférez un reflex !

  • Passez aux hybrides EOS R : soyez de votre temps - Peu importe les inconvénients, il est par nature plus intéressant d’adopter systématiquement les nouvelles technologies, quitte à « essuyer les plâtres »... On sacrifiera peut-être certaines caractéristiques au passage (comme le viseur optique si agréable), mais ce que l’on gagnera sera tellement plus intéressant (la facilité et l’efficacité). Inutile d’étudier « le pour et le contre » puisqu’on sait que ‘tout ce qui est nouveau est systématiquement mieux » ! Et que ça a toujours été comme ça... Soyez audacieux : préférez un hybride !

Les très longues focales étaient jusqu’alors lourdes et coûteuses, ce qui les réservait aux professionnels fortunés... Mais ce RF 600 mm f/11 IS STM est emblématique de ces objectifs ultra-novateur qu’il aurait été impossible de concevoir pour un appareil reflex. La technologie des hybrides EOS R a permis un design incroyablement léger, compact et relativement « bon marché ». De quoi ouvrir de nouvelles possibilités créatives à un public de photographes plus large.

 

Le Canon EOS R6 équipé du RF 35 mm f/1.8 IS STM, un ensemble compact et efficace... Il n’y aurait qu’un seul reproche à lui faire : la résolution de son capteur de 20 Mpixels (hérité de l’EOS 1DX MkII). En contrepartie, vous profiterez de fichiers RAW extrêmement « propres » en haute sensibilité... Et extrêmement légers aussi (environ 12 Mo en .CR2 compressé sans perte). Ce qui accélérera et simplifiera beaucoup votre flux de travail, vos transferts de fichiers et vos sauvegardes...

 

Si la résolution du capteur de 20 Mpix de l’EOS R6 vous chiffonne : pensez à l’EOS R (en fin de carrière) car il propose 30 Mpixels d’excellent qualité. Il est un peu moins sophistiqué que les EOS R5 et R6, mais cela ne gênera pas un photographe confirmé qui saura s’accommoder de son capteur « non stabilisé » et de son ergonomie moins aboutie... Le Canon EOS R5 quant à lui, permet d’accéder à un capteur de 45 Mpix, mais au prix d’un investissement financier de niveau professionnel.

Test effectué et article rédigé par le photographe Jean-François Vibert

Dernière mise à jour le 21/09/2020  (JF Vibert)

Réagissez !

Votre email ne sera pas visible
 
Veuillez saisir le code de sécurité
Ce code est nécessaire pour prouver que vous n'êtes pas un robot

Commentaires

Charcot - dimanche 2 août 2020
perso je reste au réflex,la course à la dernière technologie ne m’intéresse pas, ou plus. J'ai 69 ans, j'ai acheté mon 1er Canon a 17 ans, j'ai eu un peu de mal a passer au numérique, 2 ans a tergiverser, maintenant je maitrise très bien mes appareils et mes objectifs, mes photos me plaisent, et plaisent aux autres, et je me vois mal tout vendre, (a perte de plus ) pour réinvestir a nouveau , en plus vu les prix pratiqués, c'est pas donné, et enfin la photo trop facile perd de son charme et intérêt ( a mes yeux ) je laisse la place aux jeunes ! mais pour indication, pensez aux platines CD, tout le monde, c'est débarrassé des platines classiques et de leurs disques vinyles, pour 20 ans après, s’apercevoir, que le vinyle c'était mieux! heureusement je n'avait pas suivi le mouvement, bien m'en a pris, j'avais racheté des vinyles, carrément bradés, quand de jeunes gens viennent chez moi, qu'ils voient ma collection, ils en restent baba! alors pour le "combat " reflex, hybride il faut y réfléchir
Olivier - dimanche 2 août 2020
Article pédagogique et pour une fois pas aveuglément pro-nouveautés. Merci pour cet éclairage qui va aider mon choix
Top